Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
13 février 2012 1 13 /02 /février /2012 13:20

 

Les grecs n'en finissent plus de se serrer la ceinture. Hier, un nouveau plan d'austérité a été adopté. Cet accord permet au pays d'obtenir une aide internationale supplémentaire de 130 milliards d'euros.

 

Athenes-Reuters-copie-1.jpg

                Un bâtiment en feu dans le centre d'Athènes © Reuters

 

Des dizaines de milliers de manifestants se sont déchaînés, hier, au centre d'Athènes. Ils ont montré leur colère pendant que les députés débattaient sur un énième plan de rigueur. Adoptée aujourd'hui, cette loi d'austérité prévoit de réduire de nouveau les budgets des retraites, de la santé, de la défense mais aussi du train de vie de l'Etat. Des réductions de salaires et des privatisations sont aussi attendues.

 

Autant de sacrifices devraient permettre à la Grèce de percevoir une nouvelle aide s'élevant à 130 milliards d'euros. Espérant effacer une partie de la dette du pays, la majorité du Parlement s'est prononcée favorablement à ce plan.

 

Juste avant le vote, le Premier ministre Lucas Papademos avait insisté sur la nécessité de ce choix. Pour lui, il faut « avancer avec l'Europe et la monnaie unique ». Dans le cas contraire le pays serait précipité dans « la misère, la banqueroute, la marginalisation et l'exclusion de l'euro », a-t-il prévenu.

Partager cet article

Repost 0
Published by onamarchesurlaune - dans Economie
commenter cet article

commentaires