Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
12 juillet 2012 4 12 /07 /juillet /2012 18:47

Bref tire sa révérence. Ce soir, à 20h30, le Grand Journal consacre une émission spéciale à la mini-série. L'équipe de Bref sera présente sur le plateau et en profitera pour dire au revoir à ses nombreux fans. Les deux derniers épisodes de ce programme original seront également diffusés.

 

Bref, le mini-format deCanal + n'aura animé le plateau de Michel Denisot que durant une seule saison. Certains diront simplement que ce phénomène sera resté fidèle jusqu'au bout à son titre : un programme aussi court dans son format que dans sa longévité.

 

Pendant 83 épisodes, son personnage principal nous aura fait partager sa vie, ses gaffes, ses moments d’incertitudes et de nostalgie... Curieusement, c'est un « mec normal », avec des idées reçues et des amis plus loufoques les uns que les autres. Mais en fin de compte, son quotidien ressemble beaucoup au nôtre !

 


Pas « de saison de trop »

 

Comme toutes les bonnes choses ont une fin, les auteurs de Brefexplique son choix : « Notre leitmotiv depuis le début était de surprendre, vous comme nous et nous avons maintenant le sentiment, l’intime conviction que le dessin est fini et qu’il serait dommage de colorier la table » expliquent les auteurs de Brefsur leur blog.  « Nous avons grandi avec ces séries américaines qui bien souvent faisaient 'la saison de trop' et nous ne voulions pas tomber dans ce piège que nous sentions venir. » concluent-ils.

 

Ce soir, à 20h30, toute l'équipe de Bref sera donc présente sur le plateau du Grand Journal. Ils nous diront au revoir et en profiteront pour diffuser les deux derniers épisodes de leur série pas comme les autres. Dés 21h, ils seront en tchat avec les internautes iciBref mais intense : voilà comment on pourra désormais résumer le petit programme à succès (et en clair) de la plus célèbre des chaînes cryptées.

 

BrefEquipe1.jpg

Partager cet article

Repost 0
Published by onamarchesurlaune - dans Divertissements
commenter cet article

commentaires