Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
11 mars 2012 7 11 /03 /mars /2012 15:38

 

Depuis hier et jusqu'à demain, la ville de  Carcassonne accueille la première édition de son festival de la Caricature. « Carica-Sonne » vous présente une exposition et aussi quatre représentants de cet art. L'occasion rêvée de se faire caricaturer !

 

J'ai décidé de me faire croquer ! Arrivée au cœur de la cité de Carcassonne, les ruelles me guident vers  le premier festival de la caricature de la Cité. Intriguée et surtout curieuse de découvrir quelles excentricités les traits de mon visage dévoileraient, je décide de tenter l'aventure.

 

Face à moi, quatre dessinateurs : qui choisir ? François Got's,  Laurent Malard,  Jean-Michel Renault ou Philippe Mathieu. J'observe les caricatures dont ils sont les créateurs. Quand soudain, mon attention se fixe sur celles d'un des auteurs.

 

J'aperçois : des humouristes croqués avec beaucoup de dérision. Dany Boon devient un « ch'ti qui rit », je vous laisse imaginer le visage du comédien du Nord mélangé à celui de la célèbre vache rouge ! Le caricaturiste ne se contente pas de représenter des humoristes (Muriel Robin, Jean-Marie Bigard, Anne Roumanoff...), on peut aussi reconnaître Franck Ribéry. D'immenses dents semblent vouloir s'évader de la bouche du joueur de football. « Le Onze de France : toujours un problème de défense » peut-on lire en légende. Enfin, le coup de cœur se déclare lorsque j'aperçois un dessin de Tintin. L'homme a travaillé avec le grand Hergé. C'est sans nul doute lui que je vais choisir.

 

Que le croquis commence !

 

Armée d'un billet de 5 euros, je me dirige à l'accueil pour récupérer une feuille de croquis. Je m'oriente donc vers  Jean-Michel Renault. Je m'asseois. Là, je m'aperçois que contrairement à ses trois autres confrères, Jean-Michel Renault travaille à plat (sans chevalet). Il dessine sur la table qui sépare nos deux chaises. Un emplacement très intéressant qui me permet de voir évoluer, étape par étape, cette œuvre !

 

Il faut avouer qu'il est quand même difficile pour moi de tout suivre. En effet, durant les premières minutes, mes yeux restent fixés devant moi. Simplement parce que je désire que lorsque le caricaturiste relève la tête, il puisse parfaitement décrypter mes expressions. Etrange impression, à chaque fois, qu'il penche son regard sur mon visage, il sourit. J'imagine qu'il est heureux de trouver un nouveau défaut à surdimenssionner !

 

ma caricature faite par JM RenaultIl commence par mon nez qui se résume plus à un rond qu'à un appareil respiratoire. Mes yeux sont les prochaines victimes du croqueur. Ils paraissent d'ailleurs minuscules une fois que mes lunettes et mon visage sont représentés ! Les quelques cheveux désordonnées au dessus de ma tête me rappellent que j'aurai dû mieux me coiffer.

 

Mais rassurez-vous, ce type d'art est plus rigolo que sadique ! Durant plus de dix minutes, je me suis amusée de certaines caractéristiques que je ne remarquais pas forcément ! Enfin, plus le croquis avançait, plus mon sourire s'accentuait autant sur mes lèvres que sur le dessin. Une fois le périple achevé et la caricature posée devant moi,  Jean-Michel Renault me lance avec sympathie : « si, si c'est bien vous »... ! Affublée d'une tête disproportionnée mais ravie de cette expérience, je repars avec mon drôle de portrait.

 

 

 


Partager cet article

Repost 0
Published by onamarchesurlaune
commenter cet article

commentaires