Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
20 février 2012 1 20 /02 /février /2012 19:38

Twitter est soupçonné de censure. Le réseau social a supprimé cinq comptes parodiant Nicolas Sarkozy.

 

image-carricatural-sarko-.jpg 

Seulement quelques jours après la polémique sur les liens présumés entre Nicolas Sarkozy et Facebook, une nouvelle grogne secoue la toile. Cinq comptes ont été retirés de Twitter. Si vous tentez de rejoindre les pages de @mafranceforte, @fortefrance, @_NicolasSarkozy, @SarkozyCaSuffit et @SarkozyCestFini le message suivant s'affichera « Le profil que vous essayez de voir a été suspendu ».

 

Les internautes s'interrogent et s'indignent. En guise de réponse, Twitter renvoie les utilisateurs sur ses conditions d'utilisation. « Il est interdit d'usurper l'identité d'autres personnes de manière susceptible d'induire en erreur ou tromper. Nous nous réservons le droit de récupérer les noms d'utilisateurs pour les entreprises ou les particuliers qui en détiennent les droits. Les comptes qui utilisent les noms d'entreprises et/ou logos afin de tromper seront définitivement suspendus. » , alerte la plate-forme à l'oiseau bleu.

 

Incompréhension aussi de la part d'Internet Sans Frontière. L'association dénonce une « censure inacceptable » de comptes qui « critiquaient ou moquaient la campagne ». Ces profils « ne violaient pas les conditions générales d'utilisation de Twitter [puisque] leur caractère parodique était inéquivoque ». De plus, « les comptes parodiques sont admis. Les renseignements liés au profil d'un compte parodique doivent rendre évident le fait qu'il s'agisse d'une parodie »,  prévoit Twitter . Une caractéristique que remplissait pourtant le compte @_NicolasSarkozy, censuré ce week-end. 

 

L'UMP a demandé fermeture de ces comptes

 

Le site de micro-blogging estime ainsi que « @_NicolasSarkozy n'est pas une parodie mais une usurpation d'identité » a précisé l'animateur de @_NicolasSarkozy juste avant la fermeture de sa page, active depuis septembre 2010. Cette prétendue usurpation aurait été « dénoncée » par Nicolas Sarkozy ou son équipe, affirme le responsable du compte. Le président-candidat avait pourtant affirmé en 2007 « je préfère l'excès de caricatures à l'absence de caricature. »

 

Un membre de l'équipe du chef de l'Etat a confirmé dans Le Monde  avoir réclamé la fermeture des comptes qui « pouvaient prêter à confusion les internautes cherchant à suivre Nicolas Sarkozy sur Twitter ». Théoriquement, ces demandes ne concernent que les pages faisant mention du « nom complet du candidat » a-t-il expliqué. Contradiction : cette condition n'était pas remplie par @mafranceforte ou encore @fortefrance. Peut-être que Twitter les jugeait litigieux.

 

Enfin, en guise de protestation contre la #Sarkocensure, plusieurs nouveaux comptes parodiques ont été créés.

Partager cet article

Repost 0
Published by onamarchesurlaune - dans Politique
commenter cet article

commentaires